Tétralogie de Fallot : comprendre le dysfonctionnement électromécanique du cœur grâce à la modélisation 3D

par : Xavier Iriart

Prochainement

Prochainement

Ce projet a été sélectionné par Thellie et sera prochainement ouvert aux dons.

Inscrivez-vous pour être informé du lancement de cette campagne et découvrir le détail du projet.

Objectif : 4 500 €

Durée : 60 jours

S'inscrire

À propos de ce projet

Environ 1% des enfants naissent avec une cardiopathie congénitale c'est-à-dire une malformation cardiaque. Nous classons ces malformations selon deux catégories :

  • les malformations dites “simples” dont l'évolution est favorable soit spontanément ou après une intervention chirurgicale simple qui permet de rétablir un fonctionnement normal du cœur.

  • les malformations cardiaques dites "complexes" pour lesquelles il est difficile de pouvoir espérer rétablir une fonctionnement cardiaque normal , même après une intervention chirurgicale.

Parmi ces malformations dites “complexes”, il y a la tétralogie de Fallot, une malformation que nous traitons quotidiennement et qui nécessite une intervention chirurgicale cardiaque dans les premiers mois de vie de l'enfant. Elle se caractérise par 4 anomalies :

  1. un trou dans la cloison qui sépare normalement les deux ventricules du cœur,
  2. un déplacement de l’aorte qui se retrouve « à cheval » sur la communication interventriculaire,
  3. un rétrécissement de la voie de sortie du ventricule droit vers l’artère pulmonaire,
  4. et une augmentation anormale de l’épaisseur du ventricule droit
    (extrait de l'encyclopédie Orphanet, juillet 2011)

Cette malformation cardiaque est aussi appelée la "maladie bleue" et se caractérise par le fait que les enfants naissent avec un teint de peau bleuâtre plutôt que rosâtre. Aujourd'hui, nous opérons ces enfants dans les premiers mois de vie, ce qui permet de les sauver. Toutefois, ces derniers gardent des dysfonctionnements au niveau du cœur qui vont se manifester plusieurs années plus tard, par le développement de nouveaux problèmes cardiaques, conduisant le plus souvent à des décès prématurés (espérance de vie inférieure de 20 à 30 ans par rapport à la moyenne française).

Afin d'améliorer le traitement et la qualité de vie des patients atteints de tétralogie de Fallot, nous essayons de comprendre les mécanismes d'affaiblissement du cœur. Ces dysfonctionnements cardiaques sont causés non seulement par les anomalies mécaniques, mais aussi par des anomalies électriques du cœur en l'empêchant de se contracter de manière efficace. Cette interaction inefficace entre mécanique et électricité cardiaque amène à une contraction qui n'est pas synchronisée et qui est donc inefficiente.

Grâce à nos outils d’imagerie, nous utilisation la modélisation 3D pour tenter de comprendre comment l'électricité se diffuse dans le cœur et comment cette activité électrique interagit avec la contraction mécanique du cœur, en étudiant la différence entre la contraction normale, et la contraction anormale dans la tétralogie de Fallot.

Ainsi, le but de notre projet est de faire une analyse combinée de l'activation électrique et mécanique du coeur pour mieux comprendre pourquoi ce dernier fonctionne mal et pourquoi cela entraîne des complications graves chez des patients devenus adultes.

Partager sur

Etablissement

CHU de Bordeaux

Chercheur